Loading...

La grande différence entre un directeur et un manager

Dans le monde professionnel, bon nombre de dirigeants ou de personnes à haute responsabilité n’arrivent pas à discerner de manière claire la différence entre directeur et manager. Dans ce monde en perpétuelle mutation, pour rester compétitive, les dirigeants doivent s’inspirer du processus managérial que d’être uniquement la source de directive.

Un monde professionnel de défi qui tire profit de l’équipe

Le processus managérial tourne plus dans un concept d’équipe que de dirigeant et de subordonné. Dans les anciennes conceptions, nous avions des chefs ou encore des dirigeants qui contrôlaient et dirigeaient tous les divers aspects de la production. Si bien que les capacités ainsi que les savoirs techniques des subordonnées se retrouvent mal, voire inexploités. Mais ce type de processus de direction démontre vite ses limites dans la mesure où l’on introduit la technologie ainsi que les nouveaux outils de productions tels que l’informatique dans la balance.

Dans cette optique, les dirigeants doivent d’une part intégrer les nouvelles technologies au sein de leur entreprise, mais également apprendre à déléguer afin de mieux tirer parti des compétences de ses nombreux collaborateurs. C’est dans cet esprit de délégation et de partage de compétence que le concept de management est né.

Le directeur, un acteur majeur dans la réussite des stratégies managériales

Dans cette nouvelle conception de la direction du personnel et de la manière d’exploiter ses compétences et ses capacités, le directeur garde son statut de dirigeant et présente toujours un cadre de directive aux responsables et divers chefs de service. Mais la différence avec la direction classique réside dans son mode de fonctionnement.

  • Le directeur devient le manager principal de la société, il reste à l’écoute de ses nombreux collaborateurs et leur procure son aide ainsi que son temps dans l’atteinte des objectifs ;
  • En tant que manager, le directeur laisse la liberté à ses collaborateurs d’exprimer leur plein potentiel ; mais également, développe un cadre convivial avec une meilleure gestion des situations conflictuelles.

Les managers, les nouveaux garants de la performance

Dans les nouveaux concepts de développement de la performance en entreprise, on fait de plus en plus appel à des managers. D’une manière simple, le manager n’est pas un directeur, mais un directeur se doit d’endosser le rôle de manager. Un manager est un acteur dont le rôle est de mettre en œuvre les plans et politiques préparés par le conseil d’administration. Par conséquent, son implication se limite dans un rôle exécutif, la décision appartient à la direction et au conseil d’administration.

Dans l’application de ses tâches, il doit mettre en place un système managérial à bien répartir les tâches entre le personnel composant son équipe. Mais également gérer la production au sein de son département et rendre compte à la direction ou au conseil d’administration.