Loading...

Mon salaire va-t-il suffire pour assurer ma retraite ?

On ne songe pas toujours au moment de la retraite, pourtant c’est nécessaire d’être bien prêt quand celui-ci vient. L’aspect financier est assez notable, car c’est une période où on ne risque pas de trouver facilement du travail. Aussi, il faut penser le plus tôt possible à la manière dont on va subvenir à nos besoins à ce moment.

Utiliser le salaire pour la retraite

C’est toujours possible pour les gens de mettre de l’argent de côté afin de vivre des jours paisibles une fois le moment de la retraite. Cette période est idéalement marquée par le calme et la non nécessité de travailler. Vous pouvez compter sur le système de prévoyance existant en Suisse pour disposer d’une entrée d’argent à cette période.

Ensuite, simplement amasser une partie de votre salaire de votre côté n’est pas forcément la meilleure manière de vous assurer une bonne retraite. Des mesures vous rendent possible de faire usage de cet argent de manière plus avantageuse en vue de cette période.

Le système de prévoyance en Suisse

En Suisse, il existe deux principaux piliers qui sont déjà en place pour ce qui est du moment de la retraite des citoyens. Le premier est fourni par l’État, et vous pourrez toucher celui-ci quand vient le moment où vous pouvez arrêter de travailler. Ensuite, il y a le second pilier, qui est fourni aux entreprises à leurs salariés.

Mis ensemble, ces deux permettent plus ou moins de subsister, mais il n’est pas possible de vivre une vie aisée simplement avec les deux. Aussi, il y a un pilier supplémentaire, qui est de l’initiative du bénéficiaire. Pour en bénéficier, il lui faudra souscrire à un troisième pilier en approchant un établissement qui fournisse cela.

Un 3ème pilier pour investir pour votre futur

Placer votre argent dans un 3ème pilier est conseillé dans la mesure où vous en tirer plusieurs bénéfices :

  • Des remises fiscales
  • Des intérêts au fil des années
  • Un atout pour faire un prêt si nécessaire

Le 3ème pilier peut servir comme un bien à part entière, c’est-à-dire que vous pouvez par exemple l’utiliser comme une hypothèque. Cela est cependant soumis à un large ensemble de conditions, et cela ne va pas toujours être possible dépendamment de l’établissement qui fournit le 3ème pilier.

Trouver votre bonne formule de 3ème pilier

Les différents détails qui portent sur le 3ème pilier vont être variés, et il est important pour vous de vous décider au mieux des éléments qui le concernent. Par exemple, les conditions d’une souscription chez une assurance ou une banque pour cet outil de prévoyance ne sont pas les mêmes.

Si vous souhaitez miser sur la sécurité et le long terme, le 3ème pilier chez une assurance est la meilleure alternative. Dans le cas où vous êtes plutôt une personne aimant être flexible vis-à-vis de son argent, ou que vous avez des projets sur le moyen-terme, les banques sont l’idéal. Il est ensuite question de bien prendre le temps d’étudier une offre précise avant de l’accepter.