Loading...

Qui peut vendre du CBD ?

Il y a quelques moins, le législateur français a été sommé par la Cour européenne de revoir sa position relative au CBD. Fin 2020 effet, il y a eu adoption dans le pays d’une loi interdisant tout simplement la vente des produits contenant cette substance bienfaisante issue du chanvre. La cour a été écoutée, ce qui fait qu’aujourd’hui, tout le monde peut en vendre à condition de se soumettre à un certain nombre d’exigences.

Les premières règles auxquelles se soumettre

Malgré ce revirement, la France figure encore parmi les pays européens où les règlementations sur la consommation et la vente de cannabidiol sont les plus strictes. Ainsi, s’il est autorisé de vendre de l’huile et d’autres produits au CDB dans le pays, il existe une certaine ambiguïté quant à leur statut juridique. Si la production de ces produits a été faite à partir de la marijuana, ils seront encore considérés comme illégaux en France, la marijuana ayant un taux de THC de l’ordre 14%. Par contre, si leurs producteurs ont plutôt opté pour l’extrait de chanvre pour leur formulation, leur vente et leur consommation seront autorisées. Dans ce cas en effet, leur teneur en THC ne dépasse même pas les 0,2%.

Si vous avez une boutique en France, sachez que la loi en vigueur dans le pays ne vous permet pas encore de vendre des fleurs et des feuilles de chanvre. Une teneur en THC ne dépassant pas le 0,2% ne constitue pas une dérogation à cette règle.

Ne pas parler des propriétés thérapeutiques

Dans la foulée de l’adoption du dispositif légal interdisant la vente et la consommation de CBD en France à la fin des années 2020, les autorités françaises ont déjà procédé à la fermeture d’un certain nombre de magasins. L’invalidation de leur décision par la cour européenne a cependant changé la donne et depuis, de plus en plus de nouveaux magasins apparaissent ici et là dans le pays. Certains n’ont pas pu cependant avoir assez de temps pour percevoir les fruits de leur investissement, la faute à la méconnaissance de la législation en vigueur concernant le domaine.

Parmi les règles qu’on méconnaisse les plus en se lançant dans le secteur figurent notamment celle interdisant la promotion des vertus bienfaisantes sur la santé n’ayant pas été validées par la Commission européenne et l’ANSM. A cela s’ajoute la communication autour des produits au CBD ayant pour finalité l’utilisation du cannabis ou présumée comme telle.

Qui est habilité à en vendre ?

Pour revenir à la question posée en titre, tout le monde peut se lancer dans le commerce de CBD en France. Aucune restriction n’existe actuellement pour cela. Personne ne peut ainsi vous exiger des qualifications particulières. Vous devrez seulement déterminer à l’avance comment vous allez en vendre. Vous n’avez qu’à choisir, pour cela, entre les 4 solutions suivantes :

  • La création d’un site internet de vente de CBD : cela vous permettra de profiter d’un fonctionnement dématérialisé pour proposer vos produits à des tarifs concurrentiels. Vous devrez tout de même travailler votre référencement pour gagner en visibilité dans la jungle du net.
  • Ouverture d’une boutique physique : cela est idéal si dans votre ville,  il n’y a que très peu de magasins de vente d’huiles, d’e-liquides, de cristaux et d’autres produits CBD. Pour y trouver de la réussite, améliorez votre connaissance du CBO pour bien répondre aux aprioris le concernant.
  • Ouverture d’une franchise : en France, les personnes qui trouvent le plus de réussite dans la vente du CBD appartiennent à une franchise de type High Society et Deli Hemp. Elles peuvent en effet profiter de l’aisance de l’accès aux produits les plus prisés et à des formations et informations relatives au secteur.
  • –       Vendre dans un bureau de tabac : vous détenez déjà un bureau de tabac ? Ajoutez parmi les produits proposés à votre clientèle les meilleures références de produits au CDB. Gare tout de même aux grossistes qui veulent tirer profit de la faiblesse de votre connaissance du domaine en proposant des produits de mauvaise qualité.