Loading...

Travailler aux Etats-Unis, quels sont les tenants et aboutissants des cartes vertes basées sur l’emploi ?

Après les cartes vertes parrainées par la famille, les cartes vertes basées sur l’emploi sont le moyen le plus populaire pour les entrepreneurs d’obtenir une résidence légale aux Etats-Unis. 

Malgré cette popularité sans cesse croissante, il existe une réglementation rigoureuse visant à filtrer les candidats en fonction de leurs compétences et des besoins actuels du marché du travail américain.

Cela dit, il existe des stratégies et des moyens efficaces pour améliorer vos chances d’obtenir une carte verte basée sur l’emploi par le biais d’une offre d’emploi ou d’une autre activité entrepreneuriale. Dans ce post, vous retrouverez les meilleures techniques pour obtenir une carte verte à travers une offre d’emploi ainsi que des conseils pour parrainer un ressortissant étranger, en tant qu’employeur (français) basé aux Etats-Unis. 

Comprenez les diverses catégories d’emploi

Chaque année, 140 000 visas sont attribués pour des visas d’immigration liés à l’emploi. Dans la catégorie plus large, cependant, il y a cinq catégories de préférences. La première étape du processus est de déterminer dans quelle catégorie vous vous situez exactement.

  • Première préférence (EB-1) : Individus aux capacités extraordinaires, professeurs ou chercheurs exceptionnels et cadres internationaux. 
  •  Deuxième préférence (EB-2) : Professionnels titulaires d’un diplôme d’études supérieures ou ayant des capacités exceptionnelles.
  • Troisième préférence (EB-3) : Travailleurs qualifiés ou professionnels titulaires d’au moins un baccalauréat.
  • Quatrième préférence (EB-4) : Personnes qui entrent dans la catégorie des “immigrants spéciaux”. 
  • Cinquième préférence (EB-5) : Investisseurs qui investissent entre 500 000 $ US et 1 000 000 $ US (selon le taux d’emploi) dans une entreprise qui crée au moins dix nouveaux emplois pour des citoyens et/ou des résidents permanents.

Il s’agit d’un aperçu très simple des cinq catégories de préférences. Il y a beaucoup d’autres qualifications qui entrent dans l’équation, mais il est préférable de consulter un avocat de l’immigration pour obtenir les détails. 

Que se passe-t-il lorsqu’il y a plus de candidats qualifiés qu’une catégorie ne le permet ?

Lorsque cela se produit, la catégorie est considérée comme “sur-souscrite” et les visas d’immigrant seront délivrés dans l’ordre chronologique jusqu’à ce que la catégorie soit atteinte.

Employeurs, prenez le processus PERM au sérieux

Si vous êtes à l’autre bout de l’équation, en tant qu’employeur parrain, qui cherche à recruter un ressortissant étranger, il y a un certain nombre d’obstacles à franchir au départ.

L’une des étapes les plus importantes est de compléter le processus de certification PERM (Program Electronic Review Management).

Cette étape, franchie avant le processus de la carte verte, garantit au gouvernement qu’il n’y a pas de citoyens disposés et aptes à prendre position. Voici trois conseils utiles pour y parvenir.

Créez une description de poste détaillée pour le salaire en vigueur

Le DOL ou Department of Labor exige que les employeurs, au cours du processus du PERM, envoient une description de travail afin qu’ils puissent effectuer les tests nécessaires et déterminer le salaire en vigueur. Lorsque vous rédigez la description de poste, faites de votre mieux pour vous concentrer sur les responsabilités et les fonctions du poste tout en restant conversationnel.

Il faut éviter le jargon propre à l’industrie, d’autant plus que l’inspecteur du DOL peut ne pas le comprendre. Dans certains cas, si votre description n’est pas suffisante, l’inspecteur peut demander plus de renseignements, ce qui, par inadvertance, entraînera des retards. Il existe des ressources en ligne que vous pouvez utiliser pour en savoir plus sur les articles du PERM relatifs aux salaires en vigueur.

Soyez proactif en affichant des offres d’emploi

Une autre exigence importante, en tant qu’employeur parrain, est de placer des annonces dans certains canaux de recrutement, notamment :

  • l’Agence de la main-d’oeuvre de l’Etat (ou le SWA, State Workforce Agency) pendant 30 jours,
  • les deux éditions dominicales consécutives d’un journal local,

OU

  • Une revue professionnelle pertinente,
  • une offre d’emploi en interne pendant 10 jours ouvrables consécutifs.

Tenez à jour les dossiers de toutes les annonces et de tous les documents du PERM

Il est crucial de conserver des enregistrements de tous les documents et publicités liés au PERM. Le DOL a suggéré qu’environ 30 % des pétitions feront l’objet d’une vérification, donc, si vous êtes choisi, il est impératif d’avoir en main tous les documents nécessaires. Les cas qui ne sont pas vérifiés par le DOL, mais par voie électronique, recevront normalement une décision dans les 5 à 6 mois suivant leur dépôt.

Demande de permis de travail

Un autre moyen de travailler aux Etats-Unis pendant que votre demande d’immigration pour la résidence permanente ou I-485 est en attente est d’obtenir un document d’autorisation d’emploi (Employment Authorization Document ou EAD). Selon l’USCIS, il y a quelques facteurs qui vous rendraient admissible à un EAD.

Vous pouvez détenir une autorisation de travail en raison de votre statut de non-immigrant, une autorisation de travailler pour un employeur particulier en raison de votre statut de non-immigrant ou faire partie d’une catégorie qui vous permet de produire une déclaration. 

Le meilleur plan d’action dépend vraiment de vos objectifs d’emploi à court et à long terme. Si vous souhaitez travailler aux Etats-Unis, mais que vous n’avez pas nécessairement l’intention d’y établir votre résidence permanente, vous pouvez envisager un EAD.

Demandez l’aide d’un avocat qualifié en droit de l’immigration

Que vous soyez un ressortissant étranger cherchant à obtenir la résidence permanente aux Etats-Unis ou un employeur cherchant à embaucher des employés qualifiés à l’étranger, il est toujours conseillé de consulter un avocat professionnel en immigration. Il existe d’autres options de carte verte d’immigration si vous ne répondez à aucun des critères susmentionnés.

Par exemple, le Programme de loterie des cartes vertes a lieu chaque année et fournit 55 000 cartes vertes à des candidats choisis au hasard. Une autre voie possible peut être le parrainage familial ou le mariage avec un citoyen américain. Encore une fois, faites preuve de diligence raisonnable en discutant de toutes vos options avec un professionnel de l’immigration bien informé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *